1) La scène de crime

Tout d’abord, il faut savoir que l’ADN est présent dans toutes les cellules du corps qui se renouvellent continuellement. Par exemple 45 à 60 cheveux chutent et se renouvellent chaque jour. Sur le lieu du crime, la police scientifique a pour rôle de collecter le maximum d’indices pouvant aider à la progression de l’enquête et à l’arrestation éventuelle du criminel. Et cela dans des conditions de sécurité extrêmement strictes, d’où le port obligatoire d’une combinaison jetable, de gants en plastique, d’un masque, et d’une paire de lunettes, afin de ne laisser aucune trace de leur propre ADN.
Ils commencent d’abord à prélever les indices visibles à l’œil nu : comme les poils, ou les taches de sangs récentes, qui peuvent prévenir de la victime ou dans certains cas du criminel. Puis dans un deuxième temps ils cherchent les traces non visibles à l’œil nu comme la salive ou le sperme, qui sont visibles seulement sous l’effet de lumières aux différentes longueurs d’ondes, allant de l’ultra violet à l’infrarouge, qui en plus d’augmenter le contraste entre les traces latentes et le sol, vont les rendre visible par fluorescence.

 

Révélateur optique (Poliligt) qui en plus de la révélation des empreintes digitales, permet celles du sperme, de la salive…


Concernant les traces de sang, elles sont mises en évidence à l’aide du BlueStar (à la base constitué de luminol), produit révolutionnaire qui permet de révéler toutes traces de sang invisibles à l’œil nu, même si elles ont été effacées ou rincées avec du détergent, il suffit de pulvériser avec le BlueStar les zones suspectes, apparaissent alors les traces de sang sous la forme d’une lueur « bleu fluo » (cette réaction est due au fait que le fer présent dans le sang va catalyser la réaction chimique qui provoquera la luminescence, révélant l'emplacement du sang),il ne reste alors à la police scientifique qu'à effectuer les prélèvements de sangs qu’ils analyseront au laboratoire(les prélèvements doivent être effectués rapidement car la réaction chimique ne dure que 30 secondes).


Sur une scène de crime il fait parler les tâches de sang


 Une fois ces indices mis en évidence, ils sont prélevés à l’aide d’écouvillons puis mis sous scellé et envoyés au laboratoire d’analyse. Quant au prélèvement des traces de sang, il ne s’effectue pas à l’aide d’écouvillons, mais plutôt avec des ampoules de détection de sang laissent la trace intacte, permettant ainsi une analyse ultérieure en laboratoire.


Ecouvillons permettant le prélèvement d'indices (sperme,salive,poils...)


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×